Nouveau - Coffret Inédit - 1 bracelet en quartz rose + 1 galet en oeil de tigre de 34 euros OFFERT dès 99 euros d’achat.
Panier 0

C’est à mettre à la poubelle ou Pourquoi arrêter le sucre

Peggy Tournigand

Il y a maintenant plus d’un an, nous avons décidé avec Sweety de ne plus manger de sucre. Au revoir le sucre blanc, roux, additif, sirop de glucose, mais aussi tous les aliments raffinés type pâtes et riz blanc.

Le sucre se cache partout dans notre société, nous avons donc aussi dit au revoir à tous les produits transformés. Le sucre est plus addictif que la cocaïne et pourtant il est vendu en libre service partout et auprès de tous ! C’est fou ! 

Au début, beaucoup de personnes pensaient que nous avions décidé de faire un “régime”. Personnellement je trouvais ça bizarre et amusant. Un régime est sur une période, ce n’est pas définitif alors que pour nous, nous étions en train d’amorcer un véritable changement de vie.

 Aujourd’hui, on nous demande toujours si nous n’avons pas envie de nous offrir parfois une petite douceur ? Absolument pas ! 

oeuf-liberateur-intuition-oeuf-de-yoni-amethyste-petit-troue

 

 

Pourquoi ?

1/ Aspect santé : Il faut savoir que le sucre est un catalyseur à plus ou moins long terme de caries, d'inflammation, d'obésité, de diabète, de cancer, d'alzheimer,... la liste est très longue….

2/ Aspect bien-être dans notre quotidien : Le sucre augmente notre rythme cardiaque et influence notre capacité à réfléchir et à gérer nos émotions. Il crée une sorte de voile mental.

En arrêtant le sucre, nous avons pu constater que nous étions beaucoup plus clairs dans nos idées et nos propos. Aussi, certaines angoisses, peurs, doutes,... avaient totalement disparus.

Je pense que de manière générale, la malbouffe (qui est bourrée de sucre en tout genre) rend les gens malades et les cantonne dans un état de peur et de fixation… Ce qui arrange pas mal de monde…  


Et vous, aimeriez-vous arrêter le sucre ?

 

Peggy



Article précédent Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés

Retour haut de page