NOUVEAU : Votre Pointe en Quartz Cristal d'une valeur de 29 euros OFFERT dès 99 euros d'achat.
Panier 0

Quand ça gratte...

Peggy Tournigand Les Bienfaits

Aujourd’hui, je vais aborder un sujet peu glamour et très tabou : Les mycoses appelées aussi candidose vaginale !

Oui ces petits champignons qui provoquent des démangeaisons et qui sont sexuellement transmissibles (l’homme est porteur sain).

Je reçois régulièrement des messages de Divines qui ont des mycoses régulièrement ou à répétition.

Bien sûr, si elles m’envoient ce type de message c’est qu’elles ont déjà vu 10 fois leur médecin et/ou gynécologue et qu’aucun traitement n’a fonctionné.

Elles se sentent désemparées et me demandent mon avis qui n’est pas celui d’un professionnel de santé. Très souvent mon regard les éclaire et leur permet de guérir

 

Découvrez l'oeuf des plaisir en jaspe polychrome : 

Oeuf de yoni en jaspe polychrome posé sur un mirroir

 

J’invite d’abord la Divine à prendre conscience des conséquences d’une mycose.

La mycose empêche la pénétration car elle est douloureuse et qu’il y a un risque de transmission.

 

D’après mon expérience, il y a 4 pistes à explorer :

  • Vous avez vécu un avortement ou une fausse couche. Ces épreuves douloureuses peuvent vous amener à refuser les relations sexuelles car vous avez peur de tomber à nouveau enceinte
  • Votre mère, votre grand-mère ou des femmes de votre lignée ont vécu un ou des avortements. Vous portez le poids de votre lignée et votre corps vous empêche d’avoir des relations sexuelles
  • Vous ne vous autorisez pas le plaisir, vous préférez donc inconsciemment ne pas vous en approcher notamment par le biais de la sexualité.  
  • La sexualité que vous vivez actuellement ne vous convient pas ou vous vous sentez ni respectée ni écoutée par votre partenaire dans vos désirs.      

 

Je vous laisse explorer ces pistes et ressentir si une des ces 4 pistes raisonne en vous.

Il me semble que le plus important est de faire remonter à la conscience la cause cachée. Lorsque l’on arrive à prendre conscience de la source/de l’origine, 80% du problème est réglé



Article précédent Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés

Retour haut de page