Nouveau - Coffret Vitalité - 1 bracelet en jaspe rouge + 1 galet en oeil de tigre d’une valeur de 34 euros OFFERT dès 99 euros d’achat.
Panier 0

Êtes-vous une plante sauvage ?

Peggy Tournigand

Il y a quelques semaines je suis partie à la découverte des plantes sauvages et médicinales dans une autre vallée du côté espagnol.

C’est un lieu magnifique où pendant des générations et des générations les femmes se sont transmis les secrets des plantes sauvages. Au début du 20eme siècle, toutes les femmes du village savaient reconnaître les plantes médicinales pour les cueillir puis les transformer en baume et autres médicaments et soigner leur famille. Elles vendaient également leur production dans toute la région Catalane.

Notre professeur nous a expliqué que les principes actifs des plantes sauvages étaient bien plus présents et puissants que dans les plantes cultivées.

 

oeuf-puissance-feminine-oeuf-de-yoni-jade-vert-nephrite-moyen-non-troue

Les principes actifs sont les molécules qui ont par exemple un effet sur notre corps (améliorer la digestion, soigner un rhume, réduire les douleurs des règles, supprimer une verrue,…).

Effectivement une plante sauvage va avoir plus « d’énergie » et de « vie » car elle choisit de s’implanter là où la terre, la température, l’altitude, l’orientation,… sont les meilleurs pour son développement.

Une plante cultivée n’a pas choisi le champs dans lequel elle se trouve, elle va donc s’adapter à un milieu qui n’est pas optimum pour elle. C’est pour cette raison que les principes actifs sont moins intenses.

En entendant parler notre professeur, je me disais que cette réflexion avait également du sens pour les êtres humains.

Si nous restons dans une vie que nous n’avons pas choisie, il est fort possible que nous nous sentions fatiguées, mal dans notre peau, déprimées, sans vitalité, sans vision alors que si nous sélectionnons avec conscience chaque élément de notre vie il est possible que nous soyons plus enthousiastes et heureuses et que nous nous sentions vibrantes et vivantes.

 

Peggy



Article précédent Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés

Retour haut de page