NOUVEAU : Votre Pointe en Quartz Cristal d'une valeur de 29 euros OFFERT dès 99 euros d'achat.
Panier 0

ECOUTER SON CORPS

Peggy Tournigand Développement personnel

Il y a quelques semaines, j’ai été malade.

C’était juste une grosse crève pourtant mon corps avait des choses à me dire :)

trois femmes assisent en train de discuter entre elles

Je n’avais pas été malade depuis plus de 5 ans sauf que ces derniers mois j’étais super fatiguée, je me sentais frustrée, en colère, sous tension, j’avais l’impression que tout reposait sur mes épaules, j’avais la sensation de subir et de faire avec, de répondre à 15 milles demandes et d’avoir une liste impressionnante de choses à faire.

 

J’avais aussi remarqué que tout était en train de s’emballer dans ma tête, tout allait trop vite, je sentais que j’étais en train de perdre pied.

Malgré tous ces warning qui s’allumaient je n’arrivais pas à ralentir et à me sortir de cette roue infernale. Je n’arrivais pas à dire stop ni à dire NON.

Vous avez sûrement vécu ce genre de situation. On se sent prisonnière de quelque chose qui ne nous correspond pas.

 

Découvrez l'oeuf de votre clarté d'esprit en Howlite :

 

Oeuf de yoni en Howlite

 

 

Puis j’ai commencé à avoir un mal de gorge qui s’est intensifié pendant 4 joursjusqu’à ce que je ressente des épines et que je n’arrive plus à manger… Les événements de ces dernières années et de ces derniers mois étaient tellement intenses que mon corps n’avait pas encore intégré tous les changements. J'avais aussi tellement serré les dents pour dépasser les difficultés que je n’avais pas pu exprimer certaines choses de peur de m’écrouler en plein milieu du marathon.

 

Lorsque j’ai enfin pu poser des mots sur ce qui me pesait, mon nez a commencé à couler. Je n’avais plus rien envie de faire, je déteste cette sensation. Au tout début, mon mental venait me chercher en me disant, tu n’as pas fait ceci, tu n’as pas fini cela, là tu vas prendre du retard, ...

 

Jusqu’à lâcher prise et à passer mon temps à me reposer, me balader dans la nature et à prendre le soleil.

J’avais tellement besoin de ce temps de pause !

Alors oui rien n’a avancé… et en même temps j’ai pris des décisions car cette crève m’a permis de mettre le doigt sur ce qui me rendait “malade” dans mon quotidien.

J’ai mis fin à des choses que je n’ai pas à porter pour les autres, de prendre mon temps sur des projets qui me plaisent mais que je ne suis pas obligée de réaliser dans “la minute” et d’arrêter de me plier aux exigences/désirs des autres et de faire ce qui m’inspire et me porte.

Je remercie mon corps de m’avoir stoppé dans cette spirale qui m’éloignait de mon être.  

 

J’ai une pensée pour les personnes qui souffrent aujourd’hui dans leur corps. Je vous souhaite de trouver les solutions en adéquation avec vos problématiques et de vous sentir mieux.



Article précédent Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés

Retour haut de page