Nouveau - 2 bracelets symbole de l’amour en quartz rose - quartz cristal, et, quartz cristal, aventurine bleue et améthyste d’une valeur de 34 euros OFFERTS dès 99 euros d’achat
Panier 0

CONNAISSEZ-VOUS LA PLAINTE VICTIME ?

Peggy Tournigand Développement personnel

J’aimerais vous faire prendre conscience d’un comportement que nous avons toutes parfois. Je vais prendre l’exemple d’un échange que j’ai pu avoir avec une Divine sur le groupe privé.

 

Cette Divine a reçu ses œufs de yoni mais elle n’en est pas satisfaite parce que leurs couleurs ne ressemblent ni aux photos du site ni aux photos que les autres divines postent.

Je lui propose donc de nous envoyer un message au SAV pour que nous puissions comprendre sa déception et lui proposer par exemple un échange ou trouver une autre solution.

Elle me répond non, qu’elle a reçu ces oeufs donc elle doit les garder.

Je lui demande donc quelle était son intention en postant son message de plainte ? Comment puis-je l’aider ?

Pas de réponse.

Vous me voyez venir :)

Oui elle était en mode “plainte victime”. Un mode que nous aimons toutes et qui pourtant nous dessert tellement.

oeufs de yoni bois fossilisé patience

 

S’il y a un problème, je trouve très légitime de pouvoir l’exprimer librement, de dire ses ressentis et ce qui ne nous convient pas.

Mais, il est tout aussi important de communiquer une demande pour trouver une solution à ce problème ou d’être ouverte à des solutions qui peuvent nous être proposées.

L’un ne va pas sans l’autre :)

 

Sans cette 2ème partie, nous ne sommes pas dans notre posture d'adulte responsable mais dans notre petit enfant blessé.

Alors oui, nous utilisons très fréquemment ce moyen détourné de la “plainte victime” pour avoir de l’attention ou recevoir de la compassion et de l'amour… et c’est ok.. Il faut juste en avoir conscience.

 

Est-ce qu’il ne serait pas plus simple de dire à l’autre j’ai besoin que tu me rassures ou que tu prennes dans tes bras car en ce moment je ne vais pas bien ? Ici je suis dans mon adulte responsable.

En y apportant de l’attention, on devient de plus en plus apte à identifier ces moments où nous avons juste besoin de nous sentir écoutées, rassurées et protégées sans avoir besoin de passer par des étapes de “drama” et de “plaintes”.

 

Ci-dessous je vous donne mes petites questions mémos perso :) pour éviter de tomber dans la “plainte victime” :)

Lorsque j’ai envie de me plaindre, quelle est l’émotion que je suis en train de vivre ?

En exprimant ma plainte, quelle est mon intention ? De quoi ai-je réellement besoin ?

Quelle est la demande que je dois faire ?



Article précédent Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés

Retour haut de page