NOUVEAU : Votre ROND DE RECHARGEMENT ENERGETIQUE d'une valeur de 34 euros OFFERT dès 99 euros d'achat.
Panier 0

COMMENT SE SENTIR EN SÉCURITÉ ?

Peggy Tournigand L'Actu Les Bienfaits

J’avais envie d’aborder aujourd’hui un sujet récurrent et de plus en plus présent et dénoncé sur les réseaux sociaux : le “harcèlement de rue”

 

Ce que j’appelle harcèlement de rue :

  • être sifflée
  • être insultée
  • être accostée
  • être touchée (prise au niveau du poignet ou un bras mis sur une épaule par exemple)
  • être poursuivie jusqu’à chez soi ou au lieu de rendez-vous
  • se faire peloter les fesses dans les transports en commun bondés...

Avez-vous déjà vécu certaines de ces situations ?

Personnellement je les ai toutes vécues.
Je crois que si je posais la question à 100 femmes, peu importe l'âge, l'ethnie, la religion, le lieu d’habitation,... une très grande majorité me répondrait OUI j’ai déjà vécu au moins une de ses situations au moins une fois dans ma vie.

 

Est-ce normal ? à mon sens : NON !

Y-a-t-il des solutions : OUI

Je vais vous transmettre les 2 actions que j’ai mises en place pour me sentir en sécurité et ne plus être harcelée.

Avant de vous parler des 2 actions, il est important de comprendre la psychologie du harceleur de rue pour pouvoir mieux se positionner.

Le harceleur de rue cherche une ”proie” c’est à dire une femme qui n’osera rien dire et ne montrera aucune résistance. Il n’a pas envie de se “taper l’affiche” ni de se prendre un coup.

 

Son procédé :

Il commence par vous observer de loin. Il identifie votre posture, votre gestuelle et votre comportement.

Si vous semblez être dans ses critères de “proie”,  il commencera une approche pour tester et voir quelles sont vos réactions.

S’il sent chez vous de la peur, du doute, un manque de sécurité,... cela lui donne le feu vert pour aller plus loin avec vous… Discussion, touché, poursuite,...

A partir de ce moment-là vous vous sentez débordée et cédez à la panique.

J’ai vécu cela plusieurs de fois et j’en suis arrivée à la conclusion que je devais changer mon énergie et mon attitude. Avec ce genre de personnage seul le rapport de force fonctionne.

 

1/ Changer mon énergie

L’oeuf de yoni m’a aidée à changer de vibration.

Le Yoni (les organes reproducteurs féminins) est le centre qui relie la femme à sa puissance.

En apportant de l’attention à cette partie du corps grâce à la pratique des oeufs vous venez activer cette énergie et vous vous sentez naturellement plus en confiance.

C’est impalpable, indescriptible, invisible mais identifiable par l’inconscient du harceleur de rue qui préférera ne pas tenter une approche.

DECOUVREZ L'OEUF DE YONI EN JASPE ROUGE POUR CHANGER DE VIBRATION 


2/ Découvrir que je peux me défendre toute seule

Lorsque de manière insidieuse depuis votre enfance la société vous à répéter : La femme est le sexe faible....  inconsciemment vous vous dites “si un homme vient m’agresser je ne pourrais pas me défendre car je n’aurais pas assez de force”.

 

En faisant des coaching de self défense et de la boxe, je me suis rendue compte que je pouvais me défendre quelque soit le gabarit de la personne qui se trouve en face de moi.

C’est très souvent une question de technique (qui s’apprend) que de force.

Aussi j’ai appris à oser donner des coups… et à en recevoir... J’ai appris à crier, à m’affirmer et à libérer la femme sauvage que je ne connaissais pas.

Grâce à ces exercices, j’ai déconstruit de nombreuses croyances sur moi-même, sur mes capacités et mon attitude dans la rue n’est plus la même.

 

Un dernier point important qui permet de faire la part des choses.

Un homme qui vient vous proposer de boire un verre avec lui de manière cordiale et qui respecte votre décision, ce n’est pas pour moi un acte de harcèlement de rue.

Si vous pensez que ce message peut éclairer les femmes qui vous entourent, faites suivre ce mail.

Le changement de notre société viendra de notre propre changement

CLIQUEZ ICI POUR ACCOMPAGNER VOTRE CHANGEMENT AVEC LES OEUFS DE YONI



Article précédent Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés

Retour haut de page