NOUVEAU : Votre ROND DE RECHARGEMENT ÉNERGÉTIQUE de la libération en Lapis Lazuli et Fleur de vie d'une valeur de 34 euros OFFERT dès 99 euros d'achat.
Panier 0

AMOUREUSE ET EN BONNE SANTÉ

Peggy Tournigand Les Bienfaits

Aujourd’hui j’avais envie de vous parler d’un sujet peu sexy mais tellement important.

Grâce à la boutique des oeufs-de-yoni.com, j’ai la chance d’avoir une relation très intime et privilégiée avec les femmes.

 

Je reçois régulièrement des messages de femmes touchées par le papillomavirus.

Le papillomavirus est une MST qu’on découvre souvent lorsqu’il est trop tard. Il est responsable des cancers du col de l’utérus.

L’homme est porteur sain et le transmet à la femme.

La femme qui est en contact avec cette MST peut développer des sortes de “boutons” au niveau de la vulve et à l’intérieur du vagin.

Parfois il suffit de passer une crème pour que ces “boutons” s’en aillent parfois il faut les brûler. Dans certains cas, on dépiste un cancer et tout le protocole de traitement se met en place.

Je me sens très proche de ces femmes qui m’écrivent car j’ai moi-même été touchée

 

DECOUVREZ LE COFFRET DES OEUFS AMABASSADEURS DE L'AMOUR INCONDITIONNEL

 

A l'âge de 25 ans, mon amoureux part faire un stage au Mexique de 6 mois. A son retour, sentant qu’il n’est pas clair avec moi, je lui demande de faire un test VIH qui s’avère négatif.

Je suis de la génération où le SIDA a toujours fait partie de mon monde. J’ai été très sensibilisée à cette maladie mais très peu aux autres MST.

Quelques semaines plus tard, j’apprends que j’ai de petits boutons (appelés condylomes ou verrues génitales). Ma gynéco est inquiète et m’explique que ce sont les hommes qui transmettent cette maladie aux femmes.

J’ai été immédiatement traitée et suivie de près durant 5 ans. Heureusement, rien ne s’est déclaré.

GUERIR SES BLESSURES AVEC CE COFFRET AMOUR

 

Les retours que je reçois de la plupart des femmes touchées par le papillomavirusc’est que les hommes qui leur ont transmis cette maladie ne veulent pas se soigner (afin ne plus être porteur sain).

Ils transmettent alors à leur futures partenaires, le risque d’être touchées à leur tour par la maladie. c’est une boucle sans fin…

Les hommes qui sont porteurs ont souvent sur leur verge des petits boutons (des verrues génitales).

Aujourd’hui le seul moyen qui nous protège vraiment de cela est le préservatif...  

Quelque soit notre situation mariée, en couple, célibataire, polyamoureuse,... soyons attentives...



Article précédent Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés

Retour haut de page