NOUVEAU - Votre ROND DE RECHARGEMENT ÉNERGÉTIQUE en Quartz Cristal et Fleur de vie d'une valeur de 34 euros OFFERT dès 99 euros d'achat.
Panier 0

UNE REFLEXION FEMINISTE

Peggy Tournigand Développement personnel

Il y a quelques jours, j’écoutais l’interview d’une féministe dont je ne me souviens plus du nom. Elle disait que la voix de la femme est un murmure lorsque celle de l’homme est un grondement.

J’ai trouvé cela bizarre et j’ai continué d’écouter sa réflexion… qui est devenue de plus en plus intéressante.  

En l’écoutant parler un souvenir m’est revenu et effectivement je comprenais de mieux en mieux là où elle voulait en venir…

Je vous raconte mon souvenir.

J’étais à l’époque responsable Qualité Santé Environnement dans un grand groupe français et je devais avoir 30 ans.

Ce jour-là j'étais sur un site industriel en chantier en compagnie du responsable d’équipe, des techniciens mais aussi des membres du comité d'hygiène : une équipe totalement masculine.

Découvrez l'oeuf de la puissance féminine en Jade Néphrite :

 

Oeuf de yoni en Jade Néphrite

 

 

Après un repérage sur le terrain, nous sommes revenus dans les locaux.

Nos chaussures de sécurité étaient pleines de boue et le responsable d’équipe nous a demandé de faire attention pour ne pas trop salir les bureaux.

Un des membres du comité d'hygiène lance devant toute l’assemblée : “c’est pas grave Peggy est là pour faire le ménage”.

J’arrête alors de parler, je me retourne et je le fixe droit dans les yeux… les mouches volaient… et il renchérit “ les femmes ont pas le sens de l’humour”.

Je me suis retournée et j’ai repris ma discussion.

Groupe de quatre femmes joyeuses qui marchent dans la rue

Ce que disait cette féministe, c’est que les femmes seules ne pourront pas réussir à changer la mentalité de notre société sans l’aide des hommes.

Dans mon exemple, personne n’a ricané car tout le monde savait que ce qui était en train de se passer était grave mais personne n’a osé prendre la parole et le remettre en place en lui disant ‘t’es gentil mais ce que tu viens de dire là c’est de la misogynie et ça serait bien que tu t'excuses auprès de Peggy

Et vous avez-vous vécu ce genre de situation



Article précédent Article suivant


  • FOUCHARD le

    et oui…témoignage édifiant mais au combien courant…Même si de temps en temps de jolies surprises avec des hommes qui osent prendre leur place et dire “stop”…Nous avons tous en nous le féminin et masculin sacré , délicieuse dualité , indispensable à notre construction intérieure…Et il en est de même pour l’extérieur; l’homme et la femme grandissent mutuellement, dans le respect, en s’épaulant – Nous sommes UN, toujours et encore…


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés

Retour haut de page